À propos

Rapports minoritaires est un blogue collectif en langue française ouvert aux professionnels spécialistes du renseignement :

  • criminel,
  • de sécurité,
  • ou corporatif (intelligence économique).

Ses objectifs sont :

  • de proposer divers produits de renseignement d’origine source ouverte sur des sujets d’actualité,
  • de constituer un groupe de réflexion (think tank),

afin de fournir une aide à la décision pour des leadeurs n’ayant pas accès à des produits de renseignement issus des services publics ad hoc. À ce titre, les articles de ce blogue constituent selon nous un utile contrepoint factuel et/ou analytique à l’information relayée par la presse.

Si nos textes se veulent le plus objectif possible, ils ne sont pas neutres pour autant. Ils émanent en effet de professionnels spécialisés qui donnent ici leur point de vue personnel, forgé par leur formation et leur expérience en la matière.

_______________________

Pourquoi « Rapports minoritaires » ?

Le titre de ce blogue fait bien sûr référence au film noir futuriste de Steven Spielberg (lui-même tiré de la nouvelle éponyme de Philip K. Dick).

Precrime est une unité de la police de Washington, D.C. chargée d’arrêter les criminels avant qu’ils ne commettent un meurtre. Pour cela, Precrime s’appuie sur l’analyse des prédictions de trois médiums, les precogs.

L’arrestation d’un futur meurtrier se fonde sur un rapport majoritaire, établi lorsque surviennent des visions prémonitoires identiques émanant d’au moins deux précogs.

Mais parfois, la véritable prédiction réside dans un rapport minoritaire

La répétition multiple d’une même information n’en fait pas pour autant une vérité.

Ce blogue est né d’une constatation récurrente : dans les médias traditionnels, les sujets relevant de la compétence des services de renseignement sont souvent traités de façon pour le moins inexacte. J’ai fait ce constat relativement à chacune de mes spécialités professionnelles successives. J’en suis parvenu à la conclusion que tous les secteurs d’activité devaient bénéficier d’une même approximation médiatique. D’où l’idée de donner la parole à des spécialistes du renseignement sur les domaines qu’ils maitrisent – et de tenter ainsi modestement de rétablir  l’équilibre.

Le renseignement d’origine source ouverte

Bien sûr, il est très difficile d’obtenir d’un membre des services de renseignement en fonctions qu’il donne publiquement sa vision des choses. Cette réticence peut sembler légitime de prime abord : comment pourrait-il en effet livrer à la cantonade des informations confidentielles ?

Mais plusieurs remarques s’imposent :

  1. Le renseignement ne consiste pas seulement à transmettre une information confidentielle  L’information doit être recoupée, discriminée et analysée pour être signifiante. En cela, la voix du spécialiste en renseignement s’avère-t-elle plus pertinente.
  2. À l’inverse, plusieurs d’entre nous compulsent chaque jour des documents classifiés ou protégés ne renfermant en fait que des informations… disponibles sur Internet.
  3. Dans certains de mes secteurs d’activité au sein des services de renseignement (français comme québécois), le renseignement que je produisais émanait de sources non confidentielles dans une proportion de 90 à 95 %. Dans le secteur privé, je flirte avec le 100 %…

Le renseignement d’origine source ouverte est une réalité dont nous souhaitons faire état dans ces colonnes.

Le renseignement a pour objet d’aider à la prise de décision en élaborant une information fiable et pertinente à partir de toutes les données dont on dispose. Fussent-elles de source ouverte. De ce point de vue, le Web 2.0 est venu bouleverser l’univers de l’information. Ainsi, de nos jours, plutôt que de compulser une demi-douzaine d’articles de presse, il s’avère plus pertinent de lire un ou deux articles sur des blogues spécialisés.

C’est dans cette optique que sont rédigés nos rapports minoritaires.

AP

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s