Il faut tuer le cycle du renseignement – 13ème et dernière partie

La vue d’ensemble

par Kristan Wheaton

Version originale : Sources & Methods

Traduit de l’anglais (américain) par AP

En fin de compte, que vous acceptiez ou non ce nouveau modèle de processus du renseignement, il est évident que l’antique cycle du renseignement doit être éliminé. Peu importe que vous le fassiez avec les honneurs ou – comme je le recommande – avec des explosifs. À ce stade de mes développements, ce devrait être clair : le cycle   doit disparaître.

Pour résumer, on rappellera que le cycle du renseignement achoppe sur au moins trois plans :

  • on ne parvient pas à définir ce qu’il est, ni même ce qu’il n’est pas ;
  • il ne correspond pas à la façon dont fonctionne le renseignement au XXIème siècle ;
  • il ne nous aide nullement à expliquer nos processus aux décideurs que nous assistons.

Lire la suite

Il faut tuer le cycle du renseignement – 11ème partie

Le nouveau processus du renseignement – La première image

par Kristan Wheaton

Version originale : Sources & Methods

Traduit de l’anglais (américain) par AP

De cette étude consacrée au cycle du renseignement – et surtout à ses défauts –, s’il est un thème qui émerge, c’est bien que le processus du renseignement doit être considéré :

  • d’un point de vue global, comme partie intégrante d’un processus plus large de prise de décision ;
  • et d’un point de vue spécifique, comme quelque chose qui dispose de ses propres fonctions distinctives.

Fusionner les deux aspects du processus – l’un macro et holistique, l’autre micro et spécifique – me semble trop difficile à réaliser en un seul diagramme. Aussi ai-je scindé ma compréhension du processus du renseignement en deux images.

Lire la suite

Il faut tuer le cycle du renseignement – 10ème partie

Le nouveau processus du renseignement

par Kristan Wheaton

Version originale : Sources & Methods

Traduit de l’anglais (américain) par AP

Tous les exemples étudiés dans les sections précédentes ne sont véritablement que des hypothèses ou des suppositions quant à la façon dont le renseignement fonctionne (ou devrait fonctionner). Toutes sont fondées sur des représentations anecdotiques du processus du renseignement tel qu’il est pratiqué aujourd’hui dans la seule communauté américaine du renseignement.

Peu de ces modèles ont tenté d’élargir leur champ d’action à l’intelligence économique ou au renseignement criminel. Et très peu d’entre eux s’appuient sur une quelconque recherche systémique et empirique. De fait, même s’ils représentent plus ou moins précisément la façon dont on pratique le renseignement de nos jours, il est difficile de savoir si ces modèles sont les meilleurs que les professionnels du renseignement puissent imaginer.

Lire la suite

Il faut tuer le cycle du renseignement – 9ème partie

Se démarquer du cycle du renseignement

par Kristan Wheaton

Version originale : Sources & Methods

Traduit de l’anglais (américain) par AP

D’autres auteurs, pour leur part, ont proposé des versions radicalement différentes du processus du renseignement ; il s’agit pour eux de se débarrasser de vieux concepts, dans une tentative de représenter plus précisément comment on produit du renseignement dans le monde réel.

-conseilLa première de ces tentatives, que l’on doit à l’universitaire de longue date et ancien membre de la CIA, Arthur Hulnick, est la « matrice du renseignement ». Hulnick estime que le renseignement est mieux décrit en termes matriciels. Pour lui, il existe trois activités principales – dont certains éléments se produisent souvent en même temps. Ces trois « piliers » sont la collecte, la production et le service-conseil. Bien qu’il saisisse davantage de fonctions du renseignement, le modèle de Hulnick ne semble guère fournir de lignes directrices quant aux façons de faire du renseignement dans la pratique.

Lire la suite

Il faut tuer le cycle du renseignement – 8ème partie

Bricoler le cycle du renseignement

par Kristan Wheaton

Version originale : Sources & Methods

Traduit de l’anglais (américain) par AP

Au fil des années, nombre d’universitaires et de praticiens ont tenté de corriger les défauts du cycle du renseignement. Du côté des théoriciens, presque toutes les tentatives ont abouti à une compréhension plus nuancée du processus du renseignement ; mais aucune n’est parvenue à s’imposer chez les professionnels du renseignement et à détrôner le cycle en tant que représentation dominante de la façon dont fonctionne le renseignement.

Ces nouvelles écoles de pensée se manifestent selon deux modèles généraux :

  • « bricoler » le cycle du renseignement pour le rapprocher de la réalité,
  • réviser entièrement la représentation du fonctionnement du renseignement (ce dont je parlerai dans le prochain article).

Plusieurs auteurs ont cherché à modifier le cycle afin de créer une représentation plus réaliste de la façon dont fonctionne vraiment le renseignement. Au sein de presque chaque établissement de formation en renseignement, le cycle qui y est enseigné a fait l’objet d’une refonte. Les quatre auteurs les plus souvent cités sont Lisa Krizan, Gregory Treverton, Mark Lowenthal et Rob Johnston. Ces auteurs s’appuient sur le modèle existant et cherchent à le rendre plus réaliste.

Lire la suite

Il faut tuer le cycle du renseignement – 7ème partie

Les critiques (III) – Des cycles, des cycles, toujours plus de ces maudits cycles

par Kristan Wheaton

Version originale : Sources & Methods

Traduit de l’anglais (américain) par AP

Les professionnels du renseignement présentent leur fameux cycle comme quelque chose d’unique. Pour leur part, les décideurs expérimentés, que ce soit dans le domaine des affaires, de l’application de la loi ou de la sécurité nationale, ne voient dans le cycle du renseignement qu’un autre de ces processus décisionnels linéaires dont ils sont familiers.

Et cette connaissance a engendré [chez ces décideurs] un certain mépris, tandis que, dans leurs secteurs d’activité, ils se débattent pour réviser leurs propres processus, à la lumière de la technologie et des systèmes du XXIème siècle. Pour faire court, disons que le cycle du renseignement ne parvient déjà pas à expliquer le processus du renseignement ; mais qu’en plus, il ressemble à un baratin commercial éculé aux yeux du décideur typique, rompu aux modèles de processus linéaire – et à leurs défauts.

Lire la suite

Il faut tuer le cycle du renseignement – 6ème partie

Les critiques (II) – Le cycle du renseignement confronté à la réalité

par Kristan Wheaton

Version originale : Sources & Methods

Traduit de l’anglais (américain) par AP

Si le manque de précision était le seul reproche que l’on pouvait faire au cycle du renseignement, encore pourrait-il s’en remettre. Comme on l’a remarqué précédemment, des thèmes généraux pertinents émergent bel et bien de l’étude du cycle. Et sa perpétuation suggère que ses incohérences sont, dans une certaine mesure, contrebalancées par sa simplicité.

Malheureusement, le second type de critiques généralement faites au cycle est autrement plus redoutable. En fait, il lui porte un coup fatal. Pour faire simple, disons qu’il n’existe pour ainsi dire aucun praticien ou théoricien expert pour déclarer que le cycle reflète la façon dont on produit le renseignement dans la pratique (que ce soit en général ou dans une branche spécifique de la profession).

Lire la suite

Il faut tuer le cycle du renseignement – 5ème partie

Les critiques (I) – Le cycle du renseignement ? Lequel ?

par Kristan Wheaton

Version originale : Sources & Methods

Traduit de l’anglais (américain) par AP

Malgré sa popularité, le cycle du renseignement est largement critiqué par les membres de la profession. Ses détracteurs se répartissent généralement en trois groupes.

D’abord, certains estiment que, sous ses airs de monolithe théorique, le cycle du renseignement est en fait sujet à une vaste gamme d’interprétations, en fonction du point de vue considéré. En effet, il n’existe pas un cycle mais une série de cycles du renseignement, se distinguant les uns des autres de façon substantielle.

Lire la suite

Il faut tuer le cycle du renseignement – 4ème partie

Le « traditionnel » cycle du renseignement et son histoire

par Kristan Wheaton

Version originale : Sources & Methods

Traduit de l’anglais (américain) par AP

Trouver des représentations du cycle du renseignement n’est pas difficile. Pour ainsi dire toutes les organisations, entreprises et agences d’application de la loi disposent de capacités (même modestes) de renseignement et d’une représentation en image similaire à celle figurant ci-contre.

[Adaptation francophone oblige, cette image diffère de celle figurant dans l’article original. Il s’agit ici de la version française du cycle du renseignement selon le Service canadien de renseignement de sécurité (SCRS). – NdT]

Lire la suite

Il faut tuer le cycle du renseignement – 3ème partie

La rupture entre la théorie et la pratique

par Kristan Wheaton

Version originale : Sources & Methods

Traduit de l’anglais (américain) par AP

Le renseignement ne se génère pas de lui-même. C’est quelque chose que l’on fait, c’est un processus. Et l’idée selon laquelle le renseignement est un processus figure parmi les moins contestées dans les rangs des professionnels du renseignement.

Cependant, la représentation générale du processus de renseignement – c’est-à-dire la meilleure façon de caractériser et de catégoriser les éléments constitutifs du renseignement, quelque soit son secteur d’activité – est un champ théorique encore très ouvert.

Lire la suite

Il faut tuer le cycle du renseignement – 2ème partie

« Nous allons marquer une pause. Notre programme reprend dans une minute…»

par Kristan Wheaton

Version originale : Sources & Methods

Traduit de l’anglais (américain) par AP

Mon intention aujourd’hui était de me plonger directement dans ma série d’articles consacrés au cycle du renseignement et au pourquoi nous devrions nous en débarrasser (enfoncez-lui un pieu dans le cœur étaient les termes exacts que je pense avoir employés…).

Toutefois, durant la fin de semaine [qui a suivi la publication originale de cet article – NdT], j’ai reçu un torrent de courriels et l’article a généré un certain nombre de commentaires. De sorte que, avant d’entrer dans le vif du sujet, il m’a semblé utile de réaliser une petite analyse scientifique de l’opinion en la matière.

Lire la suite

Il faut tuer le cycle du renseignement – 1ère partie

par Kristan Wheaton

Version originale : Sources & Methods

Traduit de l’anglais (américain) par AP

Il faut tuer le cycle du renseignement.

Je le pense vraiment.

Le « cycle du renseignement » – une représentation du fonctionnement du processus de renseignement – est un résidu de la Seconde Guerre mondiale qui a largement dépassé sa date limite de consommation. Il est devenu toxique. Aujourd’hui, il infecte plus qu’il n’informe. C’est moins un cycle qu’un cyclope : vieux, laid et destructeur.

Je veux le voir mort et enterré, anéanti, éradiqué.

Et franchement, peu m’importe ce qu’il nous faudra faire pour y parvenir. Retirons-le de tous les manuels de formation, supprimons-le de toutes les diapositives PowerPoint, effaçons-le de tous les sites web.

Tirons-lui une balle en argent, enfonçons-lui un pieu en bois dans le cœur, brûlons ses restes sans cérémonie et dispersons ses cendres.

Mon dieu, Kris, si vous nous disiez plutôt ce que vous ressentez vraiment…

Lire la suite

« Let’s kill the intelligence cycle » en version française

J’ai récemment découvert un blogue particulièrement intéressant, intitulé Sources and Methods. Il est l’œuvre de Kristan Wheaton, professeur assistant à l’Institute for Intelligence Studies de la MercyHurst University (Pennsylvanie, États-Unis). Cet ancien analyste du renseignement militaire est par ailleurs l’auteur du livre The Warning Solution : Intelligent Analysis in the Age of Information Overload.

Il a commencé il y a quelques mois la publication sur son blogue d’un long article en treize parties intitulé Let’s Kill The Intelligence Cycle (Il faut tuer le cycle du renseignement).

J’ai particulièrement apprécié cette série qui soulève remarquablement une problématique essentielle du monde du renseignement d’aujourd’hui. À sa lecture, j’avais alors envisagé d’écrire un article sur le sujet, en m’inspirant en partie de ceux de Kristan Wheaton. Mais je suis arrivé rapidement à la conclusion qu’il serait plus pertinent de proposer une version française de ce texte essentiel.

Lire la suite