Qu’est-ce que le renseignement – 1ère partie

par Kristan Wheaton

Version originale : Sources & Methods http://ow.ly/d5poi – 30 juin 2008

Traduit de l’anglais (américain) par AP

Le problème que pose le terme « renseignement« 

Note introductive : mon collègue Jim Breckenridge et moi-même passons l’été à réfléchir et à écrire sur le renseignement. Dans notre esprit, il s’agit du renseignement dans l’arène de la sécurité nationale, bien sûr, mais aussi en matière d’application de la loi, dans le secteur des affaires et dans de nombreux autres domaines où l’on peut pratiquer le renseignement ou des activités qui s’y apparentent. J’espère publier ici plus tard au cours de l’été quelques-unes des réflexions de Jim, mais j’ai décidé de commencer par l’un de mes sujets favoris : qu’est-ce que le renseignement ? Je trouve cette question particulièrement intéressante – et je vais d’ailleurs lui consacrer un article en plusieurs parties.

Lire la suite

Publicités

Qu’est-ce que le renseignement ? – Résumé

par Kristan Wheaton

Version originale : Sources & Methods

Traduit de l’anglais (américain) par AP

  • Il n’existe pas de définition standard du renseignement. Contrairement à ce que l’on pense généralement et malgré les nombreuses tentatives des législateurs, des institutions et des universitaires, aucune définition ne fait consensus. Cela pose particulièrement problème lorsque l’on considère les nouvelles communautés du renseignement dans le domaine des agences d’application de la loi et dans le secteur privé.
  • Il est important d’élaborer une telle définition afin que germent, dans l’esprit des décideurs destinataires du renseignement, des attentes réalistes. C’est particulièrement important en contexte de démocratie, où les électeurs considèrent avec circonspection le secret et la raison d’État, qu’ils associent souvent aux fonctions du renseignement. Lire la suite

Initiation par le jeu au renseignement en contexte aéroportuaire

Retour sur une expérience concluante menée au niveau pré-universitaire

Je participe depuis plusieurs années au programme de l’attestation d’études collégiales (AEC) en Techniques de la sureté aéroportuaire, au Collège Gérald-Godin de Montréal (Ste-Geneviève). Cette formation de 525 heures est dispensée en collaboration avec la Sureté aéroportuaire d’Aéroports de Montréal (ADM) – la compagnie gérant les aéroports internationaux de Montréal-Trudeau et de Montréal-Mirabel. L’AEC vise à former des agents de sureté, appelés à travailler dans des aéroports canadiens.

Dans le cadre de cette formation, je dispense trois cours de trois heures chacun, consacrés respectivement au terrorisme, au profilage de sureté et au renseignement. Pour ce dernier, j’ai développé récemment un jeu pédagogique pour enseigner les rudiments du renseignement en milieu aéroportuaire. Ce jeu, intitulé Bellærophon, a connu son baptême du feu il y a quelques semaines.

Il serait prématuré de tirer des conclusions définitives d’une expérience qui, pour l’heure, n’a été menée qu’à une seule occasion. Toutefois, certaines constatations peuvent d’ores et déjà être rapportées. Ainsi, le questionnaire de rétroaction réalisé pour l’occasion a révélé des commentaires très positifs et encourageants de la part des 17 étudiants et des trois observateurs.

Lire la suite

Il faut tuer le cycle du renseignement – 13ème et dernière partie

La vue d’ensemble

par Kristan Wheaton

Version originale : Sources & Methods

Traduit de l’anglais (américain) par AP

En fin de compte, que vous acceptiez ou non ce nouveau modèle de processus du renseignement, il est évident que l’antique cycle du renseignement doit être éliminé. Peu importe que vous le fassiez avec les honneurs ou – comme je le recommande – avec des explosifs. À ce stade de mes développements, ce devrait être clair : le cycle   doit disparaître.

Pour résumer, on rappellera que le cycle du renseignement achoppe sur au moins trois plans :

  • on ne parvient pas à définir ce qu’il est, ni même ce qu’il n’est pas ;
  • il ne correspond pas à la façon dont fonctionne le renseignement au XXIème siècle ;
  • il ne nous aide nullement à expliquer nos processus aux décideurs que nous assistons.

Lire la suite

« Let’s kill the intelligence cycle » en version française

J’ai récemment découvert un blogue particulièrement intéressant, intitulé Sources and Methods. Il est l’œuvre de Kristan Wheaton, professeur assistant à l’Institute for Intelligence Studies de la MercyHurst University (Pennsylvanie, États-Unis). Cet ancien analyste du renseignement militaire est par ailleurs l’auteur du livre The Warning Solution : Intelligent Analysis in the Age of Information Overload.

Il a commencé il y a quelques mois la publication sur son blogue d’un long article en treize parties intitulé Let’s Kill The Intelligence Cycle (Il faut tuer le cycle du renseignement).

J’ai particulièrement apprécié cette série qui soulève remarquablement une problématique essentielle du monde du renseignement d’aujourd’hui. À sa lecture, j’avais alors envisagé d’écrire un article sur le sujet, en m’inspirant en partie de ceux de Kristan Wheaton. Mais je suis arrivé rapidement à la conclusion qu’il serait plus pertinent de proposer une version française de ce texte essentiel.

Lire la suite